Les protéines de soja texturées

Les protéines de soja texturées ( abrégé en PST) sont souvent présentées comme substitut de viande (comme si on avait besoin de la substituer :p ). C’est un produit que j’ai toujours dans mes placards en raison de sa grande adaptabilité.

C’est un ingrédient sec très facile à utiliser, bon marché et qui a l’avantage d’apporter des fibres et des protéines. Vous le trouverez principalement en petit et moyen morceau mais il existe des médaillons qui sont de grosses pièces. Je ne les ai pas encore testé mais je pense en essayer dans un « bœuf » bourguignon. proteines-de-soja-fins-175g

J’ai découvert les PST en devenant végétarien (comme tout un tas d’autres produits). Je suis tombé dessus par hasard au détour d’un rayon de mon magasin bio. La tête de ces petites choses biscornues m’a intriguée et j’ai donc mis le paquet dans mon panier en vue de les essayer. Je crois me rappeler qu’il était suggéré de faire une bolognaise avec (ce qui s’avèrera être une bonne idée).

Les PST on une texture fibreuse et un goût plutôt neutre. Il faut les mettre à tremper une quinzaine de minutes dans un bouillon (légume, miso…) chaud. Les PST peuvent être ensuite incorporées à n’importe quel plat en sauce. Je fais souvent un parmentier avec, des lasagnes, de la bolognaise, un chili sin carne etc. Il m’arrive aussi de m’en servir de base pour des boulettes par exemple. Par sa texture, elles peuvent faire penser au poulet. Certaines marques ont des filaments qui se détachent plus ou moins. Je joue parfois la dessus pour donner l’impression d’avoir à faire à du poulet. Ça surprend souvent mon entourage omnivore.

 

Je vous recommande vivement ce produit couteau suisse que vous pourrez utiliser très souvent !

 

Publicités

Parmesan végétal

C’est une recette toute simple qui nécessite seulement un mixer. Pour une version « survie » elle doit pouvoir se faire au mortier. J’en ai toujours dans mon frigo mais ce n’est pas nécessaire de le stocker au frais.

Je l’utilise pour gratiner mes plats ou avec des pâtes etc

IMG_6110

Ingrédients :

  • 1 tasse de noix de cajous non salées, non grillées
  • 1 tasse de levure maltée

Procédé :

Mettre les ingrédients dans le mixer et réduire en poudre.


Les noix de cajous peuvent être aussi remplacées par des amandes. On en trouve en vrac dans les magasins bio pour un prix raisonnable. Elles sont même souvent moins chères en bio.

Le tofu fumé

Tofu-fumé-soy

Là je m’adresse aux sceptiques du tofu et autre fana de lardons. Ce produit que j’utilise énormément est l’un des aliments que je préfère. Sa texture ressemble un peu à celle du fromage à pâte cuite. Son goût de fumé prononcé permet de remplacer facilement tous les petits morceaux de viandes. Il se trouve facilement dans n’importe quel magasin bio.

Le tofu fumé, comme le tofu est une sorte de fromage de soja. Du lait de soja est chauffé puis  un coagulant (nigari) y est ajouté pour qu’il caille. Une fois caillé, le mélange est versé dans un moule et mis sous presse. Le tofu fumé est ensuite mis dans un fumoir où le hêtre lui donnera son goût.

Je l’utilise beaucoup avec des pommes de terre, coupé de façon à ce qu’il ressemble à des morceaux de lardons. Il est délicieux avec des pâtes ou une assiette de lentilles. Vous le croiserez souvent sur ce site.

Niveau nutrition, voilà ce que le site de SOY dit :

 – riche en protéines végétales, avec plus de 14% de protéines de grande qualité,

– source de fibres,

– source de magnésium,

– source d’acides gras oméga 3,

– source de fer (Tofou au curry, Tofou fumé).