Risotto marin

De ma Normandie natale, il me manque la mer, de mon omnivorisme natal, il me manque le poisson. Pour retrouver ce goût si particulier que j’associai aux balades sur les plages en hiver, j’ai du trouver un nouvel aliment. Cette nouveauté (qui ne l’est que pour moi) se trouve être le rebut marin, cauchemar de mes pieds,  que peu de personnes mangent en bord de mer, j’ai nommé : l’algue. Il s’agira plus précisément ici d’un mélange d’algues. Ces végétaux (que l’on trouve en magasin bio ou dans les épiceries asiatiques) permettent de retrouver le goût inimitable de l’iode  que j’affectionne particulièrement.

Je voulais aussi retrouver le goût des moules marinières. Pour ça rien de difficile, il suffisait juste de rajouter du vin blanc, de l’ail et du persil. J’ai donc choisi un de mes plats préféré pour retrouver le plaisir du bord de mer, le risotto. Un vrai risotto se fait au beurre ( mais rien à foutre) et il n’y a pas de crème d’ajoutée.

IMG_6949

Ingrédients (pour 6 personnes) :

  • 3 tasses de riz arborio (soit un paquet de 500g)
  • 1 oignon
  • 3 cs d’huile
  • 1 et ½ tasses de vin blanc
  • 1 tasse de mélange d’algues en flocons (2 si vous aimez vraiment le goût d’iode)
  • 3 gousses d’ail
  • ½ tasse de persil
  • bouillon de légume
  • sel, poivre

Procédé :

Vous pouvez utiliser deux méthodes différentes pour préparer le risotto. La première consiste à commencer la cuisson avant d’avoir préparé tous les ingrédients. C’est la plus rapide et pratique mais elle nécessite de garder un œil attentif sur le risotto. La deuxième c’est tout simplement l’inverse. Tout est prêt avant de commencer la cuisson pour pouvoir se concentrer sur le risotto.

Mettre de l’eau à chauffer avec un peu de bouillon dedans. Pour ce risotto un bouillon moitié légume moitié miso est assez agréable. Il faut suffisamment d’eau pour que le riz cuise. C’est l’équivalent d’une demi casserole de taille moyenne. La quantité d’eau dépend aussi du riz acheté.

Pendant ce temps, ciseler l’oignon (couper en tout petit bout), hacher l’ail et le persil.

Dans une deuxième casserole, verser l’huile et faire chauffer à feu moyen puis ajouter l’oignon ciselé. Saler, poivrer. Faire blondir l’oignon (c’est à dire lui donner une très légère couleur jaune) puis ajouter le riz. Nacrer le riz (nacrer signifie que le riz est mélangé à l’huile jusqu’à ce que tous les grains deviennent translucides). Une fois le riz nacré, ajouter le vin blanc puis laisser réduire de moitié. Ajouter deux louches de bouillon puis laisser un peu absorber en veillant à ce que le riz n’accroche pas. Recommencer l’opération plusieurs fois. Pour ces étapes, il vaut mieux rester près de la casserole et touiller régulièrement. A mi-cuisson, ajouter le zeste de citron et les algues. Verser du bouillon jusqu’à ce que les grains de riz ne soient plus croquants. La texture d’un risotto est crémeuse grâce au bouillon et à l’amidon du riz. Le liquide ne devra donc pas être totalement évaporé en fin de cuisson. Une fois que le riz est cuit, ajouter et mélanger l’ail et le persil.

Bon appétit !

Publicités

Un commentaire sur « Risotto marin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s